Info T.H.

Traite des êtres humains et exploitation des migrants – Public Policy Exchange

180417-Brux-Symp-M-Helene

Marie-Hélène Halligo dans le Symposium

Des membres du Conseil d’administration de RENATE ont participé au 8ème Symposium International Annuel qui a eu lieu à Bruxelles dans le cadre du Public Policy Exchange, le 17 Avril, 2018. 

Le colloque a débuté par une présentation du professeur Jean-Michel Chaumont sur le thème « La traite des personnes – le cadre actuel en perspective historique ».  Mme le Dr. Carrie Pemberton Ford, de la CCARHT, Université de Cambridge, a parlé des « réseaux de terreur », qui submergent les plus vulnérables par la terreur pure et simple.  Linda Ristagno, a parlé de l’initiative de l’IATA visant à aider les gouvernements et les forces de l’ordre à vaincre la traite des personnes dans le secteur de l’aviation. Lire plus.

ONU : les religieuses contre la traite des femmes et des enfants

Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire du Vatican pour les Relations avec les États a rendu hommage au travail des religieuses contre la traite  lors de  au débat général de la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies,  sur l’évaluation du Plan d’action mondial des Nations Unies pour lutter contre la traite des personnes qui a eu lieu le 28 septembre 2017. Lire plus. 

Faits et chiffres du travail des enfants

Le nombre global d’enfants en situation de travail des enfants a diminué d’un tiers depuis l’année 2000, passant de 246 millions à 168 millions. Plus de la moitié d’entre eux, c’est-à dire, 85 millions effectuent des travaux dangereux (ils étaient 171 millions en 2000).
La région d’Asie-Pacifique continue à enregistrer les plus grands nombre d’enfants (presque 78 millions ou 9,3% de toute la population d’enfants), mais l’Afrique subsaha-rienne continue à être la région avec la plus  forte incidence de travail des enfants (59 millions, plus de 21%). Lire plus. 

Plaquette des victimes de traite des êtres humains suivies par les associations en France en 2015

Graphiques sur l’information ramassée dans l’étude des victimes de la traite des êtres humains repérées par 13 associations ayant accompagné 1 826 victimes en 2015 en France.

L’analyse par forme d’exploitation ainsi que par pays d’origine des victimes permet de faire ressortir des particularités sur les profils ou les zones géographiques.
Nous invitons la lecture de l’étude afin de prendre connaissance de l’ensemble des résultats.Voir la plaquette.

Information sur la traite des êtres humains dans l’Union Européenne

La traite implique principalement une exploitation qui se présente sous plusieurs formes, notamment:
– Forcer les victimes à la prostitution
– Soumettre les victimes à l’esclavage ou à la servitude involontaire
– Obliger les victimes à commettre des actes sexuels dans le but de créer de la pornographie
– Victimes trompeuses en servitude pour dettes.
On estime que 80% de la traite implique une exploitation sexuelle et 19% implique une exploitation du travail. Lire plus.

Launching of the IOM and the European Union (EU) online platform featuring a transnational referral tool designed to strengthen professional response to the needs of victims of human trafficking. Photo: IOM

Plateforme en ligne pour aider les victimes de traite

Avec le soutien  de l’Union européenne (UE), l’Organisation internationale pour les migrations a (OIM) lancé une plateforme en ligne comprenant un outil de renvoi transnational conçu pour renforcer la réponse des professionnels aux besoins des victimes de traite. L’outil MRT met en relation des experts et des professionnels de différents pays. Lire plus. 

 

number-victims-ht-byregion

Data sur la traite humaine

Nombre de personnes trafiquées dans le monde: 35,8 millions en 156 pays:

  • 70 % du total des victimes identifiées sont des femmes et des filles et 30% des hommes et des garçons . Lire plus. 
Publicités